Retourner à l'accueil du blog...
Retourner sur le site...

10ème assemblée générale

Fleur d’Isa a tenu sa 10ème assemblée générale le vendredi 9 mars 2018 à Champniers

P1030808redweb

devant une cinquantaine de personnes,

P1030810web

Ci-dessous des extraits de la soirée :

Rapport moral

Cette année, Fleur d’Isa a 10 ans, un long chemin qui a vu une petite association devenir grande.

Cet évènement va servir de fil conducteur à ce rapport moral.

En dix années Fleur d’Isa est devenue une association reconnue et appréciée, aussi bien des malades que du corps médical et des soignants.

Elle est parfaitement intégrée dans les trois établissements hospitaliers de la Charente où elle intervient avec ses neuf professionnelles.

Son action complète les soins médicaux et favorise la rémission, voire la guérison de la maladie.

C’est près de 10 000 soins qui ont été dispensés en dix années, c’est un chiffre important qui tend à démontrer l’importance du rôle de Fleur d’Isa, c’est autant de gestes de soutien, nos intervenantes étant à l’écoute des malades, c’est aussi la remise de bouquets de fleurs pour la fête des Mères, de chocolats pour Pâques et Noël, c’est encore la décoration des salles hospitalières au Centre Hospitalier d’Angoulême, Centre Hospitalier Intercommunal du Pays de Cognac et du Centre Clinical de Soyaux ainsi qu’au centre de radiologie de Soyaux.

Nous sommes dans la suite de ce que le Président fondateur Eric GADON souhaitait lorsqu’il exprimait les raisons de la création de Fleur d’Isa : « Je pense, écrivait-il, à toutes ces femmes dans ces salles de chimio tristes et non accueillantes, à ces chambres non décorées, ces longs couloirs, ces salles d’attente où l’on passe souvent plus de deux à trois heures à attendre notre rendez-vous, au prix des perruques capillaires, des prothèses mammaires, de la lingerie spécialisée. Je pense aussi à la recherche sur le cancer du sein, et du cancer en général. »

Fleur d’Isa est devenue aussi une association organisée et professionnelle, 9 intervenantes spécialistes dont les actions sont planifiées et coordonnées, parmi elles, deux sont salariées sur des contrats à durée indéterminée, les autres liées à Fleur d’Isa par conventions de service rémunéré. Des réunions les rassemblant sont organisées pour traiter de tous les sujets liés à leur activité auprès des malades et des difficultés qu’elles peuvent rencontrer. Elles sont aussi nos ambassadrices ce qui sous-entend un profil bien précis, bien dans l’esprit de l’association, car il y a un esprit Fleur d’Isa celui de l’aide et du soutien.

Pour disposer des fonds nécessaires au financement des soins, Fleur d’Isa organise ses propres actions :

-          Entre 4 et 5 expositions de tableaux donnés par des peintres amateurs et professionnels, de porcelaine peinte réalisée par notre artiste Simone BENOIT, de patchworks  effectués par les clubs charentais, d’objets d’art en particulier de superbes lampes en pierre sculptée par Mano GIOSA, etc.

Au fil du temps, nous avons abandonné le loto dont le rapport « travail/résultat » devenait peau de chagrin, ainsi que la « Balade des coquelicots » trop lourde à organiser.

D’autres sources basées sur l’aide, le soutien, la solidarité et la confiance sont venues compenser et compléter nos actions.

Douze partenaires, que vous découvrirez dans le rapport d’activité, se sont manifestés auprès de Fleur d’Isa au cours de l’année 2017.

Quelques subventions survivent encore, celles de la ville d’Angoulême et de la CPAM de la Charente, la plus importante, puis les adhésions des 170 adhérents.

Tout cela constitue un budget d’environ 38 000 € géré avec efficacité et rigueur, plus 90 % de son montant est utilisé pour le financement des soins aux malades et de la recherche. L’association dispose d’un exercice financier d’avance pour faire face à toute éventualité.

Fleur d’Isa adhère à France Assos Santé, nouvelle association nationale d’usagers créée par la dernière loi santé, elle en est une des rares sur le plan local, car les conditions d’adhésions imposent que les associations soient accréditées.

Les derniers évènements survenus à l’hôpital d’Angoulême avec l’absence de nombreux personnels médicaux  du service d’oncologie en octobre dernier ont amené Fleur d’Isa à soutenir le Président de France Assos Santé attaqué en justice par l’un des praticiens en cause.

C’est parce que nous n’acceptons pas que les malades aient pu pâtir de cette situation et qu’Alain GALLAND, dans le cadre de ces fonctions, ait été mis en cause de la sorte que nous avons réagi. Il a l’entier soutien de Fleur d’Isa.

Voici Fleur d’Isa après dix ans de vie et d’action, c’est une image forte et un acteur de santé reconnu, c’est aussi un modèle, ses actes auprès des malades ont été plusieurs fois copiés.

Comme vous le constatez, Fleur d’Isa a de nombreux points forts, mais elle a aussi quelques points faibles et le plus important est celui de son tissu militant.

Pour qu’une association s’inscrive dans le temps il faut que les générations se succèdent régulièrement, les plus vieux laissant la place aux plus jeunes et ainsi de suite. Il en de même pour Fleur d’Isa, qui aujourd’hui a besoin de compléter son conseil d’administration.

On ne peut souhaiter que vive Fleur d’Isa au regard de son action auprès des malades et ne pas faire l’effort de participer à son fonctionnement. L’appel est lancé et nous souhaitons qu’il soit entendu et que des volontaires viennent nous rejoindre.

Fleur d’Isa n’a jamais conditionné ses actes à l’adhésion et elle continuera, pour autant nous avons besoin d’augmenter leur nombre pour tenter d’assurer la pérennité de notre association.

Parmi les initiatives à prendre, nous pouvons envisager de mener une campagne d’adhésions la plus large possible, de faire à nouveau à l’automne une réunion des adhérents afin de faire vivre le lien indispensable entre adhérents et dirigeants, d’intéresser les jeunes sous une ou des formes à déterminer, d’associer plus étroitement certains de nos partenaires à la vie de Fleur d’Isa afin d’aller au-delà du périmètre des malades, de nous impliquer plus et mieux encore dans la prévention de la maladie en liaison et en accord avec l’association Orchidée.

Nous devons ensemble préparer l’avenir, les malades ont besoin de nous et la maladie ne marque pour l’instant aucune rémission.

La demande de soins et très loin d’être satisfaite et les spécialités proposées peuvent aussi être complétées par d’autres dont l’importance est reconnue comme l’activité physique adaptée appelée aussi sport santé.

Tout à l’heure vous découvrirez l’aromathérapie, une initiative nouvelle allant dans le sens du « mieux-être ».

Plus que jamais les soins de support sont recherchés dans le protocole de la guérison, plus que jamais doit jouer la solidarité en faveur de ceux dont la santé est fragile, alors merci d’entendre et de comprendre notre appel.

C’est dans cet esprit et pour terminer que je m’inspirerai encore une fois d’Éric GADON pour vous dire : « Continuons à semer, ensemble, ces petites graines de coquelicots un peu partout dans le cœur des personnes qui souffrent et aussi chez celles qui ne souffrent de rien et qui sentent le besoin de donner un peu d’humanité ».

Je vous remercie de votre attention

Présentation du Président Honoraire

P1030816web

Dans le cadre du 10ème anniversaire de Fleur d’Isa, le Conseil d’Administration propose de nommer Eric GADON, président fondateur de Fleur d’Isa, président honoraire.

Approbation à l’unanimité

Les rapports d’activité et financier sont aussi présentés et les 3 sont approuvés à l’unanimité des adhérents présents.

Le quitus est donné au Trésorier

P1030820webP1030821web

Perspectives 2018:

Actions :

Maintien de l’offre des prestations de bien-être pour redonner goût à la vie, écouter, dialoguer avec les malades du cancer en finançant des soins d’esthétique, d’hypnothérapie, de réflexologie plantaire, de pédicurie-podologie, des conseils capillaires et de psychothérapie

Tous ces soins sont destinés aux patient(es) atteint(e)s de cancer, afin de les aider à supporter le traitement et leur faire oublier quelques instants leur maladie.

Poursuite des opérations «Plaisirs sucrés» et «Un bouquet pour la fête des Mères» dans les trois Centres.

Poursuite des opérations Coussins-Cœurs.

Dons pour la recherche contre le cancer et associations partenaires en Charente.

Participation aux campagnes de sensibilisation avec ORCHIDÉE, afin d’apporter notre concours aux démarches de prévention et de dépistage du cancer de façon à agir aussi avant la maladie.

Poursuite de l’implication de Fleur d’Isa dans l’activité de France Assos Santé, en siégeant au Conseil d’Administration.

Poursuite de l’implication dans les groupes de travail de la Direction des soins du CHA (Centre Hospitalier d’Angoulême), ….

Poursuite de la tenue de permanences MDU (Maison Des Usagers): Fleur d’Isa participe, avec d’autres associations de malades, à la tenue des permanences à la Maison des Usagers du Centre Hospitalier d’Angoulême, pour accueillir et écouter les malades et leurs familles.

Financement :

Renouvellement des expositions « Des Coquelicots pour fleur d’Isa » :

Exposition-vente d’œuvres offertes par des artistes bénévoles, du 26 février au 3 mars au Couvent des Récollets à Cognac, les 30 juin  et 1er juillet au Prieuré de Rauzet à Combiers, le 27 juillet à la fête des Carrières à Saint-Même les Carrières, et en octobre au Marché d’Edith

Le 26/10 Concert à l’église du Gond-Pontouvre

Manifestations de soutien au profit de Fleur d’Isa :

* 6 et 7/04 : Participation au Salon Loisirs Créatifs à Châteaubernard (Magasin DALBE)

* 28/04 : Participation à la cyclo sportive La Paul POUX

* En 05 : concert de Musiques Baroques

* 20/05 : Jour de fête à Bouteville

* 07/07 : repas champêtre à Bonneuil

* 12 et 13/10 : Participation au Salon SOYAUX CREAT’ARTS

Convivialité :

Renouvellement de l’organisation du « Repas Fleur d’Isa » le 16 novembre à Champniers, salle Dambier, afin de permettre à nos adhérents, donateurs, partenaires et sympathisants de se retrouver.

Conseil d’Administration :
Mesdames Françoise CAPDEVIELLE, Élise COUSIN,
Messieurs Jean-Louis ANDREAU, Serge CIAVATTA, Fabien MORELET, Jean-Loup VILLESSOT

Activité physique et cancer, dermographie réparatrice :
Présentation par Nicolas GENDRY et Myriam GRZONKOWSKY, des bienfaits de l’activité physique sur la maladie et des possibilités offertes par la dermographie pour réparer les cicatrices chirurgicales ou les pertes de système pileux dus à la maladie. Autant d’actions qui peuvent aider les malades à se sentir mieux dans leur corps et dans leur tête.

P1030824 red web

Présentation par Mme Nathalie HOUSSAIS du CHA et Marie COLLET, de Fleur d’Isa de la chambre d’aromathérapie mise en service en pneumologie au CHA

Cette chambre opérationnelle depuis le début 2018 reçoit un accueil très favorable des malades qui sollicitent de plus en plus son utilisation. Elle est largement occupée aussi par Fleur d’Isa lors de ses interventions.

P1030827web

 

Des échanges ont eu lieu avec la salle.

La séance est levée à 23 h  et se termine par un pot de l’amitié

 

 

 

 

Laisser un commentaire