Archive pour la catégorie 'généralités'

News

Jeudi 23 juillet 2020
Information importante
Fleur d’Isa a été autorisée par la Direction des Hôpitaux de Grand Cognac à reprendre les soins dispensés par ses professionnelles à destination des malades du cancer au sein du service d’oncologie depuis une semaine.
L’établissement a mis en place toutes les précautions sanitaires nécessaires (y compris une formation par une infirmière hygiéniste) à disposition de nos professionnelles.
Nous sommes tous ravis de pouvoir à nouveau venir apporter notre soutien et nos soins aux malades.
Merci à l’hôpital et aux professionnelles qui m’ont déjà fait état de retours très positifs des patients, ravis de les revoir.

Dans l’attente d’autorisations du Centre Hospitalier d’Angoulême et du centre Clinical de Soyaux, nous maintenons le dispositif ci-dessous :

Fleur d’Isa intervient en milieu hospitalier, c’est sa particularité, ce qui l’a conduite à mettre en pause ses activités en faveur des malades du cancer depuis le 15 mars 2020 pour au moins trois raisons :
- Protéger la santé de ses professionnelles, le milieu hospitalier est sensible et demande attention.
- Respecter la demande des structures hospitalières qui, dès le 15 mars, ont fait savoir aux associations que les entrées étaient réglementées et réservées aux urgences.
- Tenir compte de l’âge des responsables de Fleur d’Isa, en très grande majorité des séniors, donc des personnes à risques et confinées de manière stricte.
Nos professionnelles sont rémunérées par l’association pendant la période de suspension de l’activité auprès des malades, les manifestations organisées par Fleur d’Isa ou par ses partenaires annulées ou reportées comme par exemple l’Expo-vente dans la galerie AUCHAN Cognac les 10 et 11/04, Rand’Eaux Claires organisée conjointement par Fleur d’Isa et les VMEH le 7/05, la Marche du Cœur à Châteaubernard le 16/05 organisée par le Cognac Basket Avenir au profit de Fleur d’Isa, l’Expo-vente au prieuré de Rauzet les 27 et 28/06 et le Repas champêtre à Bonneuil le dimanche 5/07.
Nos pensées vont vers les malades du cancer qui ne peuvent plus bénéficier des soins, elles vont aussi vers tous les malades atteints du Covid 19 et le personnel soignant.
Fleur d’Isa est prête à reprendre son activité dès lors que la fin de l’épidémie le permettra et que la santé de ses professionnelles ne sera plus mise en danger.

Dans l’ignorance totale de la durée de cette suspension, la reprise sera annoncée sur cette page.

 

 

Un film présentant Fleur d’Isa est à votre disposition.
Pour le consulter, cliquez sur le lien ci-joint:
http://www.fleurdisa.org/media/FLEUR-DISA_2.mp4

_______________________________________________________

Les prochaines manifestations :

La Marche du Cœur est organisée par  le Cognac Basket Avenir le 5 septembre à partir de 8 h 30
au Complexe des Vauzelles à Châteaubernard au profit de l’association Fleur d’Isa.

Parcours fléché de 10 km, café et viennoiseries au départ, étape gustative à mi-parcours.

Participation : 3 € minimum par personne

Renseignements au : 06 06 88 64 88

Affiche (4) 2

Vous souhaitez soutenir l’action de Fleur d’Isa pour les malades atteints du cancer, n’hésitez pas à nous contacter et à venir renforcer notre équipe de bénévoles.

 

 

 

Assemblée générale

Samedi 7 mars 2020

RAPPORT MORAL

Nous voilà pour la 12ème fois réunis et cette assemblée générale se tient dans un moment préoccupant en termes de santé.

AG AG2

Le bureau de l’AG, de gauche à droite: Fabien Morelet: trésorier adjoint – Françoise Capdevielle: Présidente – Jean-Louis Andreau: Vice- Président – Elise Cousin secrétaire.

Le Covid 19 est à nos portes et les moyens de prévention pour y faire face inopérants jusqu’à maintenant.

Le monde tremble parce qu’il n’a pas de réponse à proposer, parce que son économie vacille, même les bourses sont victimes du virus, parce que nos entreprises sont au ralenti et qu’elles ne reçoivent plus les pièces détachées fabriquées en Chine. Même les médicaments sont essentiellement fabriqués au pays du Soleil Levant.

Il met en lumière ce moment de la vie de l’humanité où l’homme se sent dépassé par son environnement, lui qui sans cesse croit le dominer, un moment où le 21ème siècle ressemble au moyen âge, tout aussi démuni, un moment où l’humilité, où la vie, où l’être humain devraient prendre le pas sur toute autre puissance, qu’elle soit financière et ou politique.

Le risque d’une épidémie de grande ampleur met aussi en relief la crise hospitalière que traverse notre pays, la gestion de la maladie au quotidien sera d’autant plus efficace que sera apaisé le climat actuel. Les discours officiels et rassurants, de ce point de vue, ne sont pas suffisants.

La santé publique car elle conditionne la santé de chacun est un bien précieux, fragile, difficile à conserver et ne doit souffrir d’aucune négligence, l’espérance et la qualité de vie grandissante qui en découlent et dont nous bénéficions est à ce prix.

Vous l’avez observé, pour Fleur d’Isa, la santé, c’est sa raison d’être et d’agir,

-          son action quotidienne a pour objectif d’aider les malades à retrouver la santé en leur apportant aide et soutien,

-          son engagement dans le dépistage du cancer est d’éviter la longue maladie et toutes les difficultés qui y sont liées,

-          sa participation au financement de la recherche est de donner des moyens aux scientifiques dans la lutte contre ce fléau et de favoriser sa guérison.

Fleur d’Isa, dont l’action se situe pendant la maladie, témoin de la souffrance, mêle sa voix à toutes les autres pour alerter et sensibiliser, pour participer à la défense de ce bien précieux qu’est la santé.

Le Covid 19 sera vaincu, c’est une question de temps, mais il aura été le révélateur de la vulnérabilité du monde, de son insuffisance et de son manque d’anticipation, avant d’aller conquérir la lune pour y vivre plus tard, il y a encore tant de choses à découvrir sur terre au bénéfice de l’humanité.

Les rapports d’activité et financier sont aussi présentés et les 3 sont approuvés à l’unanimité des adhérents présents.

Le quitus est donné au Trésorier

La situation financière de Fleur d’Isa est sécurisée : elle bénéficie au 31/12/2019 d’un volant de trésorerie supérieur à une année d’action qui lui permet de poursuivre pour 2020 l’ensemble de ses services et de les accroître si besoin.

Approbation à l’unanimité du rapport financier et des orientations budgétaires

Perspectives 2020

Actions

Poursuite des actions déjà engagées :

 Offrir des prestations de bien-être pour redonner goût à la vie, écouter, dialoguer avec les malades du cancer en finançant des soins d’esthétique, d’hypnothérapie, de réflexologie plantaire, de pédicurie-podologie, des conseils capillaires, de psychothérapie assurés par nos 9 intervenantes.

Poursuite des opérations
« Plaisirs sucrés » à Pâques et à Noël et
«Un bouquet pour la fête des Mères»

Poursuite des opérations  «Coussins-cœurs »

Dons à la recherche contre le cancer et aux associations partenaires en Charente. La priorité étant donnée aux actions de proximité

Relais d’informations de l’ex Association ORCHIDEE devenue délégation de la région Nouvelle Aquitaine, afin d’apporter notre concours aux démarches de prévention et de dépistage du cancer de façon à agir aussi avant la maladie

Opérations de financement :

*22 et 23/02 : expo vente à Vilhonneur
* 08/05 : Rand’eaux-Claires à Puymoyen (en commun avec les VMEH)
* 09 et 10/05 : expo vente à La Couronne
* fin juin : expo vente à Rauzet
* 05/09 : bal country
* début novembre : expo vente au marché d’Edith à Angoulême

Opérations de soutien

* Le 21 mars  : Remise de chèque par le club des « Ladies Circle » suite à différentes actions menées au profit de Fleur d’Isa
* les 3 et 4 avril : Participation aux Journées portes ouvertes chez DALBE à Chateaubernard

* le 25 avril (journée) : La Paul POUX à Anais
* le 5 juillet : repas à Bonneuil
* le 10 octobre : Balles roses à St Yrieix

Conseil d’administration

Mesdames Françoise CAPDEVIELLE, Danièle COLIN, Elise COUSIN

Messieurs  Jean-Louis ANDREAU, Serge CIAVATTA, Fabien MORELET, Jean-Loup VILLESSOT, Denis KURTZEMANN

Présentation de la Filière Domicile de la Mutualité Française Charente

Intervention assurée par
Madame Dominique VELTEN, directrice

IMG_0155 IMG_0156

Le pot de l’amitié après l’assemblée générale

Opération « Bol de Riz » au Lycée Professionnel Agricole de Barbezieux

Vendredi 31 janvier 2020
Le mardi 28 janvier, Fleur d’Isa était invitée à réaliser une présentation de l’association au Lycée Professionnel Agricole Félix Gaillard à Salles de Barbezieux.
Accueillis par M. MORVAN, Conseiller Principal d’Education et pilotés par Manon, nous avons rencontré 3 classes : 16 élèves de 3ème puis des terminales Sapat et des 2ndes.
Un public jeune et intéressé.
L’action s’est poursuivie par une Opération « Bol de Riz » que nous avons partagée avec les enseignants.
Cette opération, qui consiste, pour les élèves et les enseignants qui le souhaitent à ne manger que du riz ou des pâtes et un fruit le midi de cette journée, permet d’économiser sur le tarif habituel du repas et de reverser la différence à Fleur d’Isa.
Merci pour cette belle démarche de solidarité

Tirage de la tombola 2019 de Fleur d’Isa

Mercredi 18 décembre 2019
Le tirage de la tombola 2019 de Fleur d’Isa a eu lieu lundi 9 décembre en présence des membres de l’association Rand’Eaux Claires à l’I Pôle de Puymoyen :
Voici la liste des gagnants qui vont être contactés pour la remise de leur lot :
1er lot : sculpture : M. RADOUX Michel N° 502
2ème lot : Tableau Coquelicots : Mme MARJOLLET Joëlle N° 386
3ème lot : Tableau boutre de Tanzannie : Mme BISCUIT Josette N° 423
4ème lot : soupière en porcelaine peinte à la main : Mme JAVELLE Sylvette N° 470
5ème lot : vase en porcelaine peinte à la main : Mme MOUSNIER Lucienne N° 378
puis :
un patchwork motifs « insectes » : Mme DENIS Murielle N° 522
un rafraîchisseur de bouteilles : M. JAVELLE Christian N° 475
un coussin tapissier : Mme DUPUIS Jeanne-Marie N° 160
une pochette en patchwork : Mme ROUBINET Josette N°147
un centre de table « coquelicots » : M. JOVIGNOT Jean-Michel N° 451
un patchwork avec rangements : Mme CAPDEVIELLE Clairette N° 63
un napperon brodé violettes : Mme MOREAU Claudie N° 533
un foulard en soie : Mme SANSARLAT Marie-Claire N°45
un grand patchwork : M. PIAT Michel N° 73
un livre « déco hérisson » : Mme MEUNIER Violette N°130
un service à thé (nappe et serviettes) : M. DELAGE Joël N° 436
2 mouchoirs blancs brodés mains : Mme ECOTIERE Muriel N° 105
des affiches et marque-pages : Mme BERNARD Françoise N° 585
Bravo à tous ces gagnants !!!
La remise du 1er lot à Monsieur RADOUX et du patchwork de Mme DENIS, a eu lieu le 18 décembre dans le hall de l’hôpital de Cognac.
Ce fut un grand moment d’émotion pour ces 2 gagnants.
Un grand merci à M. Mano GIOSA, sculpteur qui a créé cette sculpture lumineuse.
Et merci aussi à la Direction de l’hôpital qui nous a permis d’organiser la remise dans ses locaux.
  IMG_4916
IMG_4915
IMG_4918
IMG_4920

Election des Charentais de l’année

Mercredi 11 décembre 2019

Mardi 10 décembre, se tenait, à l’Espace Carat, l’élection des Charentais de l’année 2019, concours organisé par La Charente Libre.

Dans la catégorie « Solidaire », Eric GADON, président fondateur de Fleur d’Isa a été élu 1er parmi les 10 nominés.

Une belle reconnaissance pour l’initiative d’Eric de créer Fleur d’Isa il y a 11 ans maintenant et aussi pour les actions menées auprès des malades du cancer en Charente.

11ème assemblée générale

Mardi 2 avril 2019

Fleur d’Isa a tenu sa 11ème assemblée générale le vendredi 29 mars 2019 à Champniers devant une cinquantaine de personnes.

IMG_6598 r IMG_6606 r

En l’absence de la présidente, ouverture de la séance par Jean-Louis ANDREAU, vice-président, qui salue les personnalités présentes et communique la liste de celles qui se sont excusées.

 Rapport moral

En 2018 Fleur d’Isa a dépassé les 2000 soins en faveur des malades du cancer.

Ce chiffre démontre tout à la fois :

  • Une  demande qui augmente d’autant plus que l’offre de soins proposée par Fleur d’Isa s’est accentuée.
  • L’utilité de ces soins dans le de traitement de la maladie, ils complètent l’action médicale et participent directement au processus de guérison.
  • Le rôle plus influant, chaque année, de notre association et l’intérêt porté par les malades et les structures hospitalières.

Ces soins, appelés soins de support, ne sont financés par aucun organisme, pour autant ils figurent dans la loi où leur utilité est reconnue.

Ils sont alors pris en charge par le monde associatif, il va les financer,  les dispenser et ainsi combler un espace laissé libre.

Il est difficile de mesurer l’ampleur des actions menées dans ce cadre, comme il est difficile de dénombrer les             associations, c’est d’ailleurs sur ce dernier point que jaillissent le plus souvent les critiques. Trop d’associations dans un même périmètre qui quelquefois interviennent dans les mêmes créneaux et trop de subventions demandées à la puissance publique.

Même subventionnées, les associations restent le système le plus avantageux pour les politiques. L’engagement associatif est fait avant tout de bénévolat, de dévouement, de solidarité et de désintéressement.

Mais les subventions ont disparu et les dons heureusement ont pris la place et ainsi permis, avec le travail fourni par Fleur d’Isa, de recueillir des fonds et d’abonder un budget essentiellement utilisé pour financer les soins aux malades. Mais pour combien de temps.

Cette situation est inquiétante car si les associations disposent de moins de moyens, c’est pénalisable pour les bénéficiaires, dans le monde de la santé c’est ajouter de la difficulté à la difficulté.

Les prochaines années sont incertaines, le nombre des déserts médicaux augmente, celui des médecins aussi.

Pour autant ce nombre est-il suffisant ? La réponse ne peut être que prématurée si l’on considère que le problème des déserts médicaux est dû, essentiellement et avant tout à une mauvaise répartition des professionnels de santé.

Il n’y a pas de déserts médicaux à Nice, Strasbourg ou Paris, en revanche nous en trouvons de plus en plus en Charente.

Les responsables politiques, les maires rivalisent d’idées pour attirer les attirer dans leur ville, ils construisent des maisons de santé, proposent des avantages financiers,  etc.

Le Conseil départemental de la Charente réfléchit, lui aussi, à des mesures incitatives et envisage d’aller faire son marché directement auprès des étudiants à l’université.

Nous comprenons ces démarches, l’objectif étant de conserver un accès aux soins pour les populations ou qu’elles se trouvent, mais la solution passe surtout par une couverture du territoire homogène prenant en compte les besoins.

Or le système libéral le permet-il, puisque les médecins ont le choix de leur lieu d’exercice? Et comment contraindre et surtout faut-il contraindre ?

Les années qui viennent sont donc incertaines, elles le sont d’autant plus que la lumière n’est pas faîte réellement sur l’organisation du secteur hospitalier, des hôpitaux ferment, d’autres changent de statut, des regroupements sont envisagés ou en cours sur la base de la complémentarité pour aller où et pour quoi faire.

Beaucoup d’hôpitaux cumulent de lourds déficits qui dans le privé seraient synonymes de faillite, les moyens disponibles se réduisent, les maladies chroniques couteuses et longues augmentent.

Dans ce contexte que sera le rôle du monde associatif, est-il appelé à grandir ? Il est déjà important.

Combien d’associations interviennent aujourd’hui au Centre Hospitalier d’Angoulême, au Centre Clinical de Soyaux ou Centre Hospitalier Intercommunal du Pays de Cognac ? De quels moyens disposeront-elles ?

Il n’y aucune volonté de noircir le tableau, toutes les questions qui se posent peuvent obtenir des réponses satisfaisantes dans les temps qui viennent.

Pour Fleur d’Isa, il est important de savoir vers où l’on va, pour elle,  il est important de s’inscrire dans un mouvement dont l’objectif est d’aller vers plus de santé et mieux de santé.

Avant de conclure je voudrais revenir sur  l’appel lancé l’an passé  pour étoffer le groupe de bénévoles de l’association, deux recrutements précieux ont eu lieu, il en faut d’autres, nous avons besoin de vous, pour notre petite association aux envies d’affronter les 10 ans qui viennent et pour célébrer alors ses 20 ans.

Fleur d’Isa vous propose, de porter un regard vers l’autre, d’envoyer une belle image sur  le monde des humains et de rendre meilleure cette époque difficile.

Je vous remercie de votre attention

Les rapports d’activité et financier sont aussi présentés et les 3 sont approuvés à l’unanimité des adhérents présents.

Le quitus est donné au Trésorier

La situation financière de Fleur d’Isa est bien sécurisée : elle bénéficie au 31/12/2018 d’un volant de trésorerie supérieur à une année d’action qui lui permet de poursuivre pour 2019 l’ensemble de ses services et de les accroître si besoin.

IMG_6608 r

 

Approbation à l’unanimité du rapport financier et des orientations budgétaires

 

Perspectives 2019:

 Actions :

Maintien de l’offre des prestations de bien-être pour redonner goût à la vie, écouter, dialoguer avec les malades du cancer en finançant des soins d’esthétique, d’hypnothérapie, de réflexologie plantaire, de pédicurie-podologie, des conseils capillaires et de psychothérapie

Tous ces soins sont destinés aux patient(es) atteint(e)s de cancer, afin de les aider à supporter le traitement et leur faire oublier quelques instants leur maladie.

Poursuite des opérations «Plaisirs sucrés» et «Un bouquet pour la fête des Mères» dans les trois Centres.

Poursuite des opérations Coussins-Cœurs.

Dons pour la recherche contre le cancer et associations partenaires en Charente.

Participation aux campagnes de sensibilisation avec ORCHIDÉE, afin d’apporter notre concours aux démarches de prévention et de dépistage du cancer de façon à agir aussi avant la maladie.

Poursuite de l’implication de Fleur d’Isa dans l’activité de France Assos Santé, en siégeant au Conseil d’Administration.

Poursuite de la tenue de permanences MDU (Maison Des Usagers): Fleur d’Isa participe, avec d’autres associations de malades, à la tenue des permanences à la Maison des Usagers du Centre Hospitalier d’Angoulême, pour accueillir et écouter les malades et leurs familles.

Financement :

 Renouvellement des expositions « Des Coquelicots pour fleur d’Isa » : du 8 au 11 juin : Expo-vente à la salle des fêtes de Brie (16590), les 29 et 30 juin : Expo-vente au prieuré de Rauzet à Combiers, en novembre : Expo- vente au Marché d’Edith, Boulevard de Bretagne à Angoulême

le 27 avril en soirée : Bal-Country à Champniers

le 8 mai : Rand’Eaux-Claires à Puymoyen (en commun avec les VMEH)

Manifestations de soutien au profit de Fleur d’Isa :

 le 23 mars : Théâtre à Jarnac organisée par le Rotary de Jarnac

les 5 et 6 avril : Participation au Salon Loisirs Créatifs à Châteaubernard (Magasin DALBE)

le 27 avril (journée) : Participation à la cyclo sportive La Paul POUX

le 26 mai (matinée) : Marche du Cœur à Châteaubernard

le 26 mai (après-midi) : concert de Musiques Baroques à Rauzet

le 7 juillet : repas champêtre à Bonneuil

les 12 et 13 octobre : Participation au Salon SOYAUX CREAT’ARTS

 Conseil d’Administration

Mesdames Françoise CAPDEVIELLE, Danièle COLIN, Elise COUSIN,

Messieurs  Jean-Louis ANDREAU, Serge CIAVATTA, Fabien MORELET, Jean-Loup VILLESSOT

Intervention de Monsieur Daniel MONET du CASA (Collectif d’aide et de Soutien aux Aidants) :

 Le Collectif inter-Associatif de Soutien aux Aidants (LE CASA) lance cette année une action soutenue par l’Agence Régionale de Santé et la Région Nouvelle-Aquitaine pour permettre à de jeunes aidants et co-aidants mineurs de sortir de leur invisibilité et de leur isolement, de communiquer entre pairs, d’accéder à un temps de répit adapté à leur âge

Pour cela sont organisés 2 week-ends aux centres de loisirs de Lathus Saint-Rémy (86) les 31 Mai et 1er Juin  et du Chambon(16) les 29 et 30 Juin pour leur offrir un temps de répit.

 

Présentation réalisée par Monsieur Cédric REVELEN, Manager Opérationnel du GCCOR (Groupement Charentais en Coopération de Radiothérapie) d’Angoulême

 

Présentation du fonctionnement du service de radiothérapie, en partenariat privé – public et des nouveaux équipements permettant les soins de radiothérapie.

Des échanges ont eu lieu avec la salle.

La séance est levée à 22 h 30.

Pot de l’amitié

IMG_6610 r IMG_6609 r

Repas des 10 ans de l’association

Jeudi 22 novembre 2018

Cette année, Fleur d’Isa a 10 ans, un long chemin qui a vu une petite association devenir grande. En dix années Fleur d’Isa est devenue une association reconnue et appréciée, aussi bien des malades que du corps médical et des soignants.

small_0
Elle est parfaitement intégrée dans les trois établissements hospitaliers de la Charente où elle intervient avec ses neuf professionnelles. Son action complète les soins médicaux et favorise la rémission, voire la guérison de la maladie.

L’apéritif permet de faciliter les échanges entre les participants.

IMG_6500 r

Avec émotion, Eric GADON, président fondateur (à gauche sur la photo),  la présidente et le vice-président ont accueilli les convives avec quelques mots d’histoire et de présentation de Fleur d’Isa. Des élus, de nombreuses personnalités du milieu médical et associatif et la plupart de nos professionnelles ont partagé cette soirée très conviviale.

IMG_6531 r IMG_6544 r

IMG_6573 r

L’ensemble de l’équipe  (administrateurs et professionnelles)

122 participants à ce repas, concocté par Monsieur RIVET et son équipe, du Périgord Gourmand ont apprécié la qualité des mets.IMG_6497 r IMG_6572 r

IMG_6563 r  IMG_6557 r

IMG_6554 r  IMG_6583 r

Une soirée animée par Jonathan MESNAGER, imitateur de talent et le groupe POSITIVE, habitué des manifestations de soutien à Fleur d’Isa

IMG_6570 r       IMG_6549 & r

IMG_6585 r

Simone, notre artiste peintre sur porcelaine a réalisé près de 100 cadeaux surprises offerts aux participants. Je ne vous dis pas le nombre d’heures de travail !!! Un grand merci à elle.

 

Exposition-vente annuelle à Rauzet

Jeudi 5 juillet 2018

Depuis 5 ans déjà, c’est un rendez-vous annuel.

Cette année, la fraîcheur régnant à l’intérieur du Prieuré nous a aidés à passer 2 journées toujours aussi conviviales et agréables.

Un aperçu de l’ensemble de l’expo et de quelques belles pièces.

P1030979 r  WP_20180325_11_13_28_Pro

 

IMG_1527 r

De belles rencontres, des visiteurs très motivés et acquis à la cause de Fleur d’Isa ont contribué à la réussite de cette manifestation.  P1030973 r  P1030995 r

P1030996 r P1030997 r 

Un grand merci à Kate pour son soutien permanent, sa disponibilité et sa gentillesse

 

10ème assemblée générale

Lundi 12 mars 2018

Fleur d’Isa a tenu sa 10ème assemblée générale le vendredi 9 mars 2018 à Champniers

P1030808redweb

devant une cinquantaine de personnes,

P1030810web

Ci-dessous des extraits de la soirée :

Rapport moral

Cette année, Fleur d’Isa a 10 ans, un long chemin qui a vu une petite association devenir grande.

Cet évènement va servir de fil conducteur à ce rapport moral.

En dix années Fleur d’Isa est devenue une association reconnue et appréciée, aussi bien des malades que du corps médical et des soignants.

Elle est parfaitement intégrée dans les trois établissements hospitaliers de la Charente où elle intervient avec ses neuf professionnelles.

Son action complète les soins médicaux et favorise la rémission, voire la guérison de la maladie.

C’est près de 10 000 soins qui ont été dispensés en dix années, c’est un chiffre important qui tend à démontrer l’importance du rôle de Fleur d’Isa, c’est autant de gestes de soutien, nos intervenantes étant à l’écoute des malades, c’est aussi la remise de bouquets de fleurs pour la fête des Mères, de chocolats pour Pâques et Noël, c’est encore la décoration des salles hospitalières au Centre Hospitalier d’Angoulême, Centre Hospitalier Intercommunal du Pays de Cognac et du Centre Clinical de Soyaux ainsi qu’au centre de radiologie de Soyaux.

Nous sommes dans la suite de ce que le Président fondateur Eric GADON souhaitait lorsqu’il exprimait les raisons de la création de Fleur d’Isa : « Je pense, écrivait-il, à toutes ces femmes dans ces salles de chimio tristes et non accueillantes, à ces chambres non décorées, ces longs couloirs, ces salles d’attente où l’on passe souvent plus de deux à trois heures à attendre notre rendez-vous, au prix des perruques capillaires, des prothèses mammaires, de la lingerie spécialisée. Je pense aussi à la recherche sur le cancer du sein, et du cancer en général. »

Fleur d’Isa est devenue aussi une association organisée et professionnelle, 9 intervenantes spécialistes dont les actions sont planifiées et coordonnées, parmi elles, deux sont salariées sur des contrats à durée indéterminée, les autres liées à Fleur d’Isa par conventions de service rémunéré. Des réunions les rassemblant sont organisées pour traiter de tous les sujets liés à leur activité auprès des malades et des difficultés qu’elles peuvent rencontrer. Elles sont aussi nos ambassadrices ce qui sous-entend un profil bien précis, bien dans l’esprit de l’association, car il y a un esprit Fleur d’Isa celui de l’aide et du soutien.

Pour disposer des fonds nécessaires au financement des soins, Fleur d’Isa organise ses propres actions :

-          Entre 4 et 5 expositions de tableaux donnés par des peintres amateurs et professionnels, de porcelaine peinte réalisée par notre artiste Simone BENOIT, de patchworks  effectués par les clubs charentais, d’objets d’art en particulier de superbes lampes en pierre sculptée par Mano GIOSA, etc.

Au fil du temps, nous avons abandonné le loto dont le rapport « travail/résultat » devenait peau de chagrin, ainsi que la « Balade des coquelicots » trop lourde à organiser.

D’autres sources basées sur l’aide, le soutien, la solidarité et la confiance sont venues compenser et compléter nos actions.

Douze partenaires, que vous découvrirez dans le rapport d’activité, se sont manifestés auprès de Fleur d’Isa au cours de l’année 2017.

Quelques subventions survivent encore, celles de la ville d’Angoulême et de la CPAM de la Charente, la plus importante, puis les adhésions des 170 adhérents.

Tout cela constitue un budget d’environ 38 000 € géré avec efficacité et rigueur, plus 90 % de son montant est utilisé pour le financement des soins aux malades et de la recherche. L’association dispose d’un exercice financier d’avance pour faire face à toute éventualité.

Fleur d’Isa adhère à France Assos Santé, nouvelle association nationale d’usagers créée par la dernière loi santé, elle en est une des rares sur le plan local, car les conditions d’adhésions imposent que les associations soient accréditées.

Les derniers évènements survenus à l’hôpital d’Angoulême avec l’absence de nombreux personnels médicaux  du service d’oncologie en octobre dernier ont amené Fleur d’Isa à soutenir le Président de France Assos Santé attaqué en justice par l’un des praticiens en cause.

C’est parce que nous n’acceptons pas que les malades aient pu pâtir de cette situation et qu’Alain GALLAND, dans le cadre de ces fonctions, ait été mis en cause de la sorte que nous avons réagi. Il a l’entier soutien de Fleur d’Isa.

Voici Fleur d’Isa après dix ans de vie et d’action, c’est une image forte et un acteur de santé reconnu, c’est aussi un modèle, ses actes auprès des malades ont été plusieurs fois copiés.

Comme vous le constatez, Fleur d’Isa a de nombreux points forts, mais elle a aussi quelques points faibles et le plus important est celui de son tissu militant.

Pour qu’une association s’inscrive dans le temps il faut que les générations se succèdent régulièrement, les plus vieux laissant la place aux plus jeunes et ainsi de suite. Il en de même pour Fleur d’Isa, qui aujourd’hui a besoin de compléter son conseil d’administration.

On ne peut souhaiter que vive Fleur d’Isa au regard de son action auprès des malades et ne pas faire l’effort de participer à son fonctionnement. L’appel est lancé et nous souhaitons qu’il soit entendu et que des volontaires viennent nous rejoindre.

Fleur d’Isa n’a jamais conditionné ses actes à l’adhésion et elle continuera, pour autant nous avons besoin d’augmenter leur nombre pour tenter d’assurer la pérennité de notre association.

Parmi les initiatives à prendre, nous pouvons envisager de mener une campagne d’adhésions la plus large possible, de faire à nouveau à l’automne une réunion des adhérents afin de faire vivre le lien indispensable entre adhérents et dirigeants, d’intéresser les jeunes sous une ou des formes à déterminer, d’associer plus étroitement certains de nos partenaires à la vie de Fleur d’Isa afin d’aller au-delà du périmètre des malades, de nous impliquer plus et mieux encore dans la prévention de la maladie en liaison et en accord avec l’association Orchidée.

Nous devons ensemble préparer l’avenir, les malades ont besoin de nous et la maladie ne marque pour l’instant aucune rémission.

La demande de soins et très loin d’être satisfaite et les spécialités proposées peuvent aussi être complétées par d’autres dont l’importance est reconnue comme l’activité physique adaptée appelée aussi sport santé.

Tout à l’heure vous découvrirez l’aromathérapie, une initiative nouvelle allant dans le sens du « mieux-être ».

Plus que jamais les soins de support sont recherchés dans le protocole de la guérison, plus que jamais doit jouer la solidarité en faveur de ceux dont la santé est fragile, alors merci d’entendre et de comprendre notre appel.

C’est dans cet esprit et pour terminer que je m’inspirerai encore une fois d’Éric GADON pour vous dire : « Continuons à semer, ensemble, ces petites graines de coquelicots un peu partout dans le cœur des personnes qui souffrent et aussi chez celles qui ne souffrent de rien et qui sentent le besoin de donner un peu d’humanité ».

Je vous remercie de votre attention

Présentation du Président Honoraire

P1030816web

Dans le cadre du 10ème anniversaire de Fleur d’Isa, le Conseil d’Administration propose de nommer Eric GADON, président fondateur de Fleur d’Isa, président honoraire.

Approbation à l’unanimité

Les rapports d’activité et financier sont aussi présentés et les 3 sont approuvés à l’unanimité des adhérents présents.

Le quitus est donné au Trésorier

P1030820webP1030821web

Perspectives 2018:

Actions :

Maintien de l’offre des prestations de bien-être pour redonner goût à la vie, écouter, dialoguer avec les malades du cancer en finançant des soins d’esthétique, d’hypnothérapie, de réflexologie plantaire, de pédicurie-podologie, des conseils capillaires et de psychothérapie

Tous ces soins sont destinés aux patient(es) atteint(e)s de cancer, afin de les aider à supporter le traitement et leur faire oublier quelques instants leur maladie.

Poursuite des opérations «Plaisirs sucrés» et «Un bouquet pour la fête des Mères» dans les trois Centres.

Poursuite des opérations Coussins-Cœurs.

Dons pour la recherche contre le cancer et associations partenaires en Charente.

Participation aux campagnes de sensibilisation avec ORCHIDÉE, afin d’apporter notre concours aux démarches de prévention et de dépistage du cancer de façon à agir aussi avant la maladie.

Poursuite de l’implication de Fleur d’Isa dans l’activité de France Assos Santé, en siégeant au Conseil d’Administration.

Poursuite de l’implication dans les groupes de travail de la Direction des soins du CHA (Centre Hospitalier d’Angoulême), ….

Poursuite de la tenue de permanences MDU (Maison Des Usagers): Fleur d’Isa participe, avec d’autres associations de malades, à la tenue des permanences à la Maison des Usagers du Centre Hospitalier d’Angoulême, pour accueillir et écouter les malades et leurs familles.

Financement :

Renouvellement des expositions « Des Coquelicots pour fleur d’Isa » :

Exposition-vente d’œuvres offertes par des artistes bénévoles, du 26 février au 3 mars au Couvent des Récollets à Cognac, les 30 juin  et 1er juillet au Prieuré de Rauzet à Combiers, le 27 juillet à la fête des Carrières à Saint-Même les Carrières, et en octobre au Marché d’Edith

Le 26/10 Concert à l’église du Gond-Pontouvre

Manifestations de soutien au profit de Fleur d’Isa :

* 6 et 7/04 : Participation au Salon Loisirs Créatifs à Châteaubernard (Magasin DALBE)

* 28/04 : Participation à la cyclo sportive La Paul POUX

* En 05 : concert de Musiques Baroques

* 20/05 : Jour de fête à Bouteville

* 07/07 : repas champêtre à Bonneuil

* 12 et 13/10 : Participation au Salon SOYAUX CREAT’ARTS

Convivialité :

Renouvellement de l’organisation du « Repas Fleur d’Isa » le 16 novembre à Champniers, salle Dambier, afin de permettre à nos adhérents, donateurs, partenaires et sympathisants de se retrouver.

Conseil d’Administration :
Mesdames Françoise CAPDEVIELLE, Élise COUSIN,
Messieurs Jean-Louis ANDREAU, Serge CIAVATTA, Fabien MORELET, Jean-Loup VILLESSOT

Activité physique et cancer, dermographie réparatrice :
Présentation par Nicolas GENDRY et Myriam GRZONKOWSKY, des bienfaits de l’activité physique sur la maladie et des possibilités offertes par la dermographie pour réparer les cicatrices chirurgicales ou les pertes de système pileux dus à la maladie. Autant d’actions qui peuvent aider les malades à se sentir mieux dans leur corps et dans leur tête.

P1030824 red web

Présentation par Mme Nathalie HOUSSAIS du CHA et Marie COLLET, de Fleur d’Isa de la chambre d’aromathérapie mise en service en pneumologie au CHA

Cette chambre opérationnelle depuis le début 2018 reçoit un accueil très favorable des malades qui sollicitent de plus en plus son utilisation. Elle est largement occupée aussi par Fleur d’Isa lors de ses interventions.

P1030827web

 

Des échanges ont eu lieu avec la salle.

La séance est levée à 23 h  et se termine par un pot de l’amitié

 

 

 

 

Vente de galettes au Centre Clinical de Soyaux

Mercredi 17 janvier 2018

A l’initiative de SODEXO Centre Clinical, une vente de galettes fournies par SODEXO a été assurée par les bénévoles de Fleur d’Isa qui se sont relayés tout au long de la journée, le mardi 16 janvier 2018, dans le hall d’accueil de 9 h à 17 h et au self du personnel pendant les horaires d’ouverture.

Cette initiative a remporté un vif succès, plus de 50 galettes ont été vendues.

Un grand merci à toute l’équipe et à son Directeur M. Franck DUVAL ainsi qu’à la Direction du Centre Clinical toujours prête à soutenir des initiatives innovantes.
IMG_0450 1 r  IMG_0449 rLogo sodexo 2