Archive pour la catégorie 'Non classé'

Election des Charentais de l’année

Mercredi 11 décembre 2019

Mardi 10 décembre, se tenait, à l’Espace Carat, l’élection des Charentais de l’année 2019, concours organisé par La Charente Libre.

Dans la catégorie « Solidaire », Eric GADON, président fondateur de Fleur d’Isa a été élu 1er parmi les 10 nominés.

Une belle reconnaissance pour l’initiative d’Eric de créer Fleur d’Isa il y a 11 ans maintenant et aussi pour les actions menées auprès des malades du cancer en Charente.

Soutien des Compagnons du Château de Peyras

Vendredi 15 novembre 2019

Les Compagnons du Château de Peyras, association qui promeut le patrimoine et la culture par le biais d’animations et de spectacle, ont organisé, dans le cadre d’Octobre Rose, un Cluedo géant.

Ils ont remis l’ensemble des fonds recueillis à Fleur d’Isa le 12 novembre.

Exposition-vente au Prieuré de Rauzet

Lundi 1 juillet 2019

Pour la 7ème année consécutive, Kate DOUGLAS accueille l’association Fleur d’Isa dans le magnifique cadre du Prieuré de Rauzet.

IMG_3831

Une longue fidélité partagée. La fraîcheur des lieux nous a permis d’être installés confortablement malgré la canicule.

Encore une belle réussite et toujours de belles rencontres.

IMG_3820 r  IMG_3821 r

 

 

 

 

 

 

 

Des visiteurs attentifs aux explications

 P_20190629_102717 r P_20190629_102726 r

 

P_20190629_180036 r IMG_3825 r

Rauzet 2019-3 r

Vues d’ensemble de l’exposition

 Simone en action r

Et notre infatigable Simone en action !!!

Exposition-vente à Brie

Mardi 11 juin 2019

Du 7 au 10 juin, la Municipalité de Brie a mis la salle des fêtes à la disposition de Fleur d’Isa.

Ces 4 jours ont permis à la population locale de faire connaissance avec les actions menées par Fleur d’Isa à destination des malades du cancer en Charente.

D’autres personnes, qui avaient bénéficié des soins sont venues manifester leur soutien et faire des achats qui permettront à d’offrir des soins à d’autres malades, belle manifestation de solidarité.

Le samedi, des bénévoles de la délégation charentaise de France Patchwork ont réalisés 35 coussins-cœurs, offerts aux malades dès l’opération du sein, afin de soulager les douleurs et d’apporter du confort pendant la cicatrisation.

IMG_3623  IMG_3627

 

 

 

IMG_3636 IMG_3632

 

 

 

 

 

 

IMG_3641 IMG_3634

 

 

 

 

 

 

IMG_3637

IMG_3631

Cette manifestation a permis de récolter plus de 1 000 € et aussi vendre pour plus de 100 € de billets de tombola. La vente des billets de tombola  se déroule jusqu’à début décembre et comporte pour plus de 1 000 € de lots.

Une belle réussite pour une première à Brie. Un grand merci à la Municipalité, à Nathalie et à Micheline, à l’origine de cette généreuse initiative.

Pour en savoir plus : www.fleurdisa.org – @assofleurdisa

Marche du Coeur

Lundi 27 mai 2019

Dimanche 26 mai matin, plus de 60 personnes se sont retrouvées pour participer à La marche du Cœur, organisée par le CBA (Cognac Basket Avenir) au profit de Fleur d’Isa.

Le beau temps a permis à ces randonneurs de profiter d’un très beau parcours.

Merci à Jacky SORIN et ses bénévoles, à l’origine de ce soutien à Fleur d’Isa.

 

Concerts de Musiques Baroques

Lundi 27 mai 2019
IMG_3479 r  IMG_3502 r
Environ cinquante personnes sont venues samedi 25 au château de Neuvicq et autant dimanche 26 mai au prieuré de Rauzet à Combiers, écouter le concert de Musiques Baroques donné par le groupe « Les Resjouissances Baroques », au profit de Fleur d’Isa.
IMG_5786 rIMG_3487 r
Groupe de musiciens amateurs, au talent digne de professionnels, venus de Paris, « Les Resjouissances Baroques » ont enchanté le public qui les a chaleureusement applaudis.
Ce fut pour eux l’occasion de découvrir le lieu magnifique et magique du prieuré, qui n’est pas leur cadre habituel de concert, cette musique se jouant en général dans des salles plus feutrées.
IMG_3504 r
IMG_3483 r
Immense merci aux musiciens, qui se produisent chaque année à Neuvicq-Le-Château (17), depuis plus de 20 ans et aussi depuis de nombreuses années au profit de Fleur d’Isa.

Merci aussi à l’association l’AMACS à Neuvicq le Château et à Kate à Rauzet qui ont permis la réalisation de ces beaux évènements.

Des bouquets pour la Fête des Mères

Jeudi 23 mai 2019

Pour accompagner les malades, à l’approche de la Fêtes des Mères, Fleur d’Isa a offert 180 bouquets aux femmes et hommes en traitement de chimiothérapie les 22, 23 et 24 mai, dans les établissements charentais (Centre Hospitalier d’Angoulême, Centre Hospitalier de Cognac et Centre Clinical de Soyaux). Ces bouquets, confectionnés par « Le Sac à Roses » de L’Isle d’Espagnac, leur sont remis par le personnel soignant.

Resized_22 Fleurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo Centre Clinical

                 IMG_3603

IMG_3610

IMG_3605 IMG_3608

IMG_3606

Souhaitant que cette attention leur mettre du baume au cœur.

 

Plaisirs Sucrés pour Pâques

Mardi 23 avril 2019

Des sachets de chocolats ont été remis aux malades du cancer en traitement les 17 et 18 avril. Ce sont 175 sachets qui ont été remis aux malades au Centre Hospitalier d’Angoulême, au Centre Clinical de Soyaux et au Centre Hospitalier Intercommunal du Pays de Cognac. Ces sachets sont remis par les équipes soignantes.

            L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout et intérieur

Resized_20190417_110554_7301

Salon des activités créatives à Châteaubernard

Mardi 23 avril 2019

Les 5 et 6 avril, Fleur d’Isa était de nouveau associée aux Journées Portes Ouvertes du magasin DALBE de Châteaubernard. Comme chaque année, Évelyne a lancé un appel aux artistes afin qu’ils viennent réaliser des démonstrations de techniques différentes autour de la décoration, l’encadrement, la peinture, etc…

Plusieurs d’entre eux ont remis des œuvres à Fleur d’Isa. Celles-ci seront vendues lors des prochaines expositions-ventes organisée par l’Association.

IMG_3193 red

 20190406_154534 red

 

 

20190406_144545 redIMG_3190 red

IMG_3196 red20190406_163555 red

11ème assemblée générale

Mardi 2 avril 2019

Fleur d’Isa a tenu sa 11ème assemblée générale le vendredi 29 mars 2019 à Champniers devant une cinquantaine de personnes.

IMG_6598 r IMG_6606 r

En l’absence de la présidente, ouverture de la séance par Jean-Louis ANDREAU, vice-président, qui salue les personnalités présentes et communique la liste de celles qui se sont excusées.

 Rapport moral

En 2018 Fleur d’Isa a dépassé les 2000 soins en faveur des malades du cancer.

Ce chiffre démontre tout à la fois :

  • Une  demande qui augmente d’autant plus que l’offre de soins proposée par Fleur d’Isa s’est accentuée.
  • L’utilité de ces soins dans le de traitement de la maladie, ils complètent l’action médicale et participent directement au processus de guérison.
  • Le rôle plus influant, chaque année, de notre association et l’intérêt porté par les malades et les structures hospitalières.

Ces soins, appelés soins de support, ne sont financés par aucun organisme, pour autant ils figurent dans la loi où leur utilité est reconnue.

Ils sont alors pris en charge par le monde associatif, il va les financer,  les dispenser et ainsi combler un espace laissé libre.

Il est difficile de mesurer l’ampleur des actions menées dans ce cadre, comme il est difficile de dénombrer les             associations, c’est d’ailleurs sur ce dernier point que jaillissent le plus souvent les critiques. Trop d’associations dans un même périmètre qui quelquefois interviennent dans les mêmes créneaux et trop de subventions demandées à la puissance publique.

Même subventionnées, les associations restent le système le plus avantageux pour les politiques. L’engagement associatif est fait avant tout de bénévolat, de dévouement, de solidarité et de désintéressement.

Mais les subventions ont disparu et les dons heureusement ont pris la place et ainsi permis, avec le travail fourni par Fleur d’Isa, de recueillir des fonds et d’abonder un budget essentiellement utilisé pour financer les soins aux malades. Mais pour combien de temps.

Cette situation est inquiétante car si les associations disposent de moins de moyens, c’est pénalisable pour les bénéficiaires, dans le monde de la santé c’est ajouter de la difficulté à la difficulté.

Les prochaines années sont incertaines, le nombre des déserts médicaux augmente, celui des médecins aussi.

Pour autant ce nombre est-il suffisant ? La réponse ne peut être que prématurée si l’on considère que le problème des déserts médicaux est dû, essentiellement et avant tout à une mauvaise répartition des professionnels de santé.

Il n’y a pas de déserts médicaux à Nice, Strasbourg ou Paris, en revanche nous en trouvons de plus en plus en Charente.

Les responsables politiques, les maires rivalisent d’idées pour attirer les attirer dans leur ville, ils construisent des maisons de santé, proposent des avantages financiers,  etc.

Le Conseil départemental de la Charente réfléchit, lui aussi, à des mesures incitatives et envisage d’aller faire son marché directement auprès des étudiants à l’université.

Nous comprenons ces démarches, l’objectif étant de conserver un accès aux soins pour les populations ou qu’elles se trouvent, mais la solution passe surtout par une couverture du territoire homogène prenant en compte les besoins.

Or le système libéral le permet-il, puisque les médecins ont le choix de leur lieu d’exercice? Et comment contraindre et surtout faut-il contraindre ?

Les années qui viennent sont donc incertaines, elles le sont d’autant plus que la lumière n’est pas faîte réellement sur l’organisation du secteur hospitalier, des hôpitaux ferment, d’autres changent de statut, des regroupements sont envisagés ou en cours sur la base de la complémentarité pour aller où et pour quoi faire.

Beaucoup d’hôpitaux cumulent de lourds déficits qui dans le privé seraient synonymes de faillite, les moyens disponibles se réduisent, les maladies chroniques couteuses et longues augmentent.

Dans ce contexte que sera le rôle du monde associatif, est-il appelé à grandir ? Il est déjà important.

Combien d’associations interviennent aujourd’hui au Centre Hospitalier d’Angoulême, au Centre Clinical de Soyaux ou Centre Hospitalier Intercommunal du Pays de Cognac ? De quels moyens disposeront-elles ?

Il n’y aucune volonté de noircir le tableau, toutes les questions qui se posent peuvent obtenir des réponses satisfaisantes dans les temps qui viennent.

Pour Fleur d’Isa, il est important de savoir vers où l’on va, pour elle,  il est important de s’inscrire dans un mouvement dont l’objectif est d’aller vers plus de santé et mieux de santé.

Avant de conclure je voudrais revenir sur  l’appel lancé l’an passé  pour étoffer le groupe de bénévoles de l’association, deux recrutements précieux ont eu lieu, il en faut d’autres, nous avons besoin de vous, pour notre petite association aux envies d’affronter les 10 ans qui viennent et pour célébrer alors ses 20 ans.

Fleur d’Isa vous propose, de porter un regard vers l’autre, d’envoyer une belle image sur  le monde des humains et de rendre meilleure cette époque difficile.

Je vous remercie de votre attention

Les rapports d’activité et financier sont aussi présentés et les 3 sont approuvés à l’unanimité des adhérents présents.

Le quitus est donné au Trésorier

La situation financière de Fleur d’Isa est bien sécurisée : elle bénéficie au 31/12/2018 d’un volant de trésorerie supérieur à une année d’action qui lui permet de poursuivre pour 2019 l’ensemble de ses services et de les accroître si besoin.

IMG_6608 r

 

Approbation à l’unanimité du rapport financier et des orientations budgétaires

 

Perspectives 2019:

 Actions :

Maintien de l’offre des prestations de bien-être pour redonner goût à la vie, écouter, dialoguer avec les malades du cancer en finançant des soins d’esthétique, d’hypnothérapie, de réflexologie plantaire, de pédicurie-podologie, des conseils capillaires et de psychothérapie

Tous ces soins sont destinés aux patient(es) atteint(e)s de cancer, afin de les aider à supporter le traitement et leur faire oublier quelques instants leur maladie.

Poursuite des opérations «Plaisirs sucrés» et «Un bouquet pour la fête des Mères» dans les trois Centres.

Poursuite des opérations Coussins-Cœurs.

Dons pour la recherche contre le cancer et associations partenaires en Charente.

Participation aux campagnes de sensibilisation avec ORCHIDÉE, afin d’apporter notre concours aux démarches de prévention et de dépistage du cancer de façon à agir aussi avant la maladie.

Poursuite de l’implication de Fleur d’Isa dans l’activité de France Assos Santé, en siégeant au Conseil d’Administration.

Poursuite de la tenue de permanences MDU (Maison Des Usagers): Fleur d’Isa participe, avec d’autres associations de malades, à la tenue des permanences à la Maison des Usagers du Centre Hospitalier d’Angoulême, pour accueillir et écouter les malades et leurs familles.

Financement :

 Renouvellement des expositions « Des Coquelicots pour fleur d’Isa » : du 8 au 11 juin : Expo-vente à la salle des fêtes de Brie (16590), les 29 et 30 juin : Expo-vente au prieuré de Rauzet à Combiers, en novembre : Expo- vente au Marché d’Edith, Boulevard de Bretagne à Angoulême

le 27 avril en soirée : Bal-Country à Champniers

le 8 mai : Rand’Eaux-Claires à Puymoyen (en commun avec les VMEH)

Manifestations de soutien au profit de Fleur d’Isa :

 le 23 mars : Théâtre à Jarnac organisée par le Rotary de Jarnac

les 5 et 6 avril : Participation au Salon Loisirs Créatifs à Châteaubernard (Magasin DALBE)

le 27 avril (journée) : Participation à la cyclo sportive La Paul POUX

le 26 mai (matinée) : Marche du Cœur à Châteaubernard

le 26 mai (après-midi) : concert de Musiques Baroques à Rauzet

le 7 juillet : repas champêtre à Bonneuil

les 12 et 13 octobre : Participation au Salon SOYAUX CREAT’ARTS

 Conseil d’Administration

Mesdames Françoise CAPDEVIELLE, Danièle COLIN, Elise COUSIN,

Messieurs  Jean-Louis ANDREAU, Serge CIAVATTA, Fabien MORELET, Jean-Loup VILLESSOT

Intervention de Monsieur Daniel MONET du CASA (Collectif d’aide et de Soutien aux Aidants) :

 Le Collectif inter-Associatif de Soutien aux Aidants (LE CASA) lance cette année une action soutenue par l’Agence Régionale de Santé et la Région Nouvelle-Aquitaine pour permettre à de jeunes aidants et co-aidants mineurs de sortir de leur invisibilité et de leur isolement, de communiquer entre pairs, d’accéder à un temps de répit adapté à leur âge

Pour cela sont organisés 2 week-ends aux centres de loisirs de Lathus Saint-Rémy (86) les 31 Mai et 1er Juin  et du Chambon(16) les 29 et 30 Juin pour leur offrir un temps de répit.

 

Présentation réalisée par Monsieur Cédric REVELEN, Manager Opérationnel du GCCOR (Groupement Charentais en Coopération de Radiothérapie) d’Angoulême

 

Présentation du fonctionnement du service de radiothérapie, en partenariat privé – public et des nouveaux équipements permettant les soins de radiothérapie.

Des échanges ont eu lieu avec la salle.

La séance est levée à 22 h 30.

Pot de l’amitié

IMG_6610 r IMG_6609 r